Des pragmatiques

Les quatre initiateurs de l’association CH-EU Investigation forment actuellement le comité. En phase de financement participatif du programme bilatinvestigation.ch sur les Bilatérales I et l’accès au marché européen.

Sceptiques sur la politique européenne accommodante de la Suisse, leur motivation est pragmatique: faire en sorte que les débats cruciaux de ces prochaines années soient beaucoup mieux documentés. De manière plus diversifiée. Il ne faut pas laisser le quasi-monopole d’information et d’analyse aux grandes organisations économiques et à l’administration fédérale.

> Statuts de l’association CH-EU-Investigation

Le comité

François Schaller

Président de l’association CH-EU Investigation
Directeur de recherche de bilatinvestigation.ch

«La Suisse est au centre géographique de l’Europe franco-allemande, c’est tout un symbole. Elle doit prendre le leadership de la résistance des Etats secondaires dans le monde – 160 environ - face aux grandes puissances. A leur chantage continuel à l’accès au marché. Contre les zones d’influence étroites et forcées. Pour faire valoir le droit à l’indépendance et à la neutralité des petites nations. Le travail commence pour nous sur le plan de la recherche, de l’information et de l’analyse.»

2000-2009: rédacteur en chef de PME Magazine (Axel Springer Suisse). Puis de L’Agefi jusqu’en avril 2017, quotidien économique et financier.

Journaliste économique depuis 1992, engagé sur la politique européenne de la Suisse en particulier.

Auteur d’essais, chroniqueur sur un blog contre la libre circulation des personnes entre 2013 et 2015 Je suis un xénophile. Nombreux articles de fond sur la politique européenne de la Suisse (certains traduits pour NZZ, Weltwoche et Foraus).

Employé dans différentes entreprises industrielles et agriculteur de formation avant de passer un baccalauréat commercial et d’étudier les sciences humaines dans les années 1980: philosophie, histoire, théologie, économie, politologie, sociologie, anthropologie. Licence en Lettres de l’Université de Lausanne (mémoire sur Wittgenstein, initiateur des méthodes analytiques).

Antoine Spillmann

Vice-président
Co-fondateur de l’association SwissRespect

«Mon expérience à l’international m’a convaincu de cette réalité: ce qui s’est passé sur le plan financier est un avant-goût de ce qui se passe en Suisse dans d’autres domaines. Les grandes puissances, à commencer par l’Union Européenne, vont de plus en plus considérer la Suisse comme un petit Etat insoumis dont la prospérité est illégitime. Ce qui est légitime, c’est de la rançonner, de la faire payer à chaque occasion. Ce sera d’autant plus facile qu’il n’y a pas vraiment de résistance. Il est important de mieux informer sur la manière dont les choses se passent. Je pense que François Schaller est la bonne personne pour faire avancer ce travail de long terme.»

London Business School (Investment Management & Corporate Finance). Cadre dans des banques d’investissement pendant douze ans à Londres. Fondateur de Bryan Garnier & Co. Ancien vice-président de l’Association suisse des gérants de fortune. Président d’Odey (Switzerland) et d’Odey Holdings, membre du conseil d’administration de Bondpartners à Lausanne et du conseil d’Arcelor Mittal (pendant dix ans). Président et partenaire exécutif de Bruellan SA à Genève (wealth management). Investisseur dans l’industrie. Co-fondateur de l’association SwissRespect.

Christophe Büchi

Secrétaire du comité
Adaptateur de bilatinvestigation.ch en allemand

«Les gens qui étaient pour l’adhésion de la Suisse aux institutions de l’Espace économique européen en 1992 (EEE) ont tendance à dire que certaines difficultés actuelles sont dues au refus de l’époque. Les anti-européens pensent que ces difficultés viennent de ce que nous sommes déjà trop alignés sur l'UE. Je n’ai pas vraiment de religion à ce sujet. Je crois surtout à la nécessité d’approfondir et de diversifier l’information et l’analyse sur la politique européenne de la Suisse. A gauche comme à droite. C’est encore mieux si une initiative de ce genre vient de Suisse romande. Je traduis François Schaller depuis longtemps. Je connais l’originalité de ses approches, sa rigueur, son honnêteté intellectuelle.»

Originaire de Eschlikon (TG), né à Fribourg de parents alémaniques, scolarité à Fribourg et Gossau (SG). Etudes de philosophie et de sciences politiques aux Universités de Fribourg et Lausanne.

1980-2001: correspondant romand de différents médias alémaniques, dont Tagesanzeiger et Weltwoche.

2001-2014: correspondant en Suisse romande de la Neue Zürcher Zeitung NZZ.

Depuis 2014: journaliste et auteur NZZ, activités indépendantes: auteur, conférencier, traducteur, ghost-writer etc. Fondateur de l'Agence Léman pour la communication multilingue à Lausanne.

Röstigraben, Verlag NZZ, Zurich 2000.

Mariage de raison, Editions Zoé, Genève 2001 et 2015.

Editeur et co-auteur: De la Suisse dans les idées, L'Aire, 2006.

Coauteur du Dictionnaire ..., puis Nouveau dictionnaire impertinent de la Suisse, Slatkine, 2011 et 2013.

Prix du journalisme de la Foire de Bâle 1984; Prix-Jean-Dumur 1986; Prix de la Ville de Lucerne, 2010; Prix de la Fondation-Oertli pour la compréhension entre les régions linguistiques, Berne 2011.

Jamal Reddani

Trésorier

«Notre niveau de redistribution sociale et environnementale repose sur une économie prospère. Le public et bien des entreprises ne se rendent pas compte de ce qui se passe. Il y a une vraie contamination fiscale venant d’Europe et du cartel des grandes puissances. Avec des motivations douteuses. Je suis ce que fait François Schaller depuis longtemps, son journalisme sérieux et engagé. J’ai décidé de le soutenir dans cette nouvelle étape. Les Suisses décident régulièrement et pragmatiquement de leur destin. Ils ont besoin d’être mieux renseignés, sur des bases élargies et alternatives.»

Fiscaliste, administrateur de sa fiduciaire depuis 1999 à Nyon (aujourd’hui dix personnes environ).

Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) HEC Genève

Master II en Management et Administration des Entreprises.

Licence en Droit et Sciences économiques.

Nombreuses publications dans Le Temps et L’Agefi (fiscalité et politique)

Immigré de première génération, originaire de Peney-le-Jorat (VD).

Pour suivre l'actualité de bilatinvestigation.ch

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pas de spam ni de transmission de données (politique de confidentialité)